injectables

LES PROGESTATIFS INJECTABLES

Cette injection de progestatifs, aussi appelée piqûre contraceptive, est réalisée par un•e médecin ou gynécologue, tous les 3 mois.

 

EFFICACITÉ

Efficacité pratique* : 96%

Efficacité théorique** : 99%

 

AVEC HORMONES

Contient uniquement des hormones progestatives.

 

PENSEZ-Y…

tous les 3 mois.

 

ATTENTION !

Ne protège pas des IST.

* Efficacité pratique : efficacité mesurée dans des conditions d’utilisation courante (prise en compte des oublis, échecs…)
** Efficacité théorique : efficacité observée dans des conditions d’utilisation parfaite (sans problème d’utilisation et sans interaction avec d’autres médicaments)

Source : les pourcentages d’efficacité sont tirés de l’OMS (2018)

COMMENT ÇA MARCHE ?

Une hormone progestative est injectée directement dans le muscle. Ce dosage est efficace pour bloquer l’ovulation pendant trois mois.

De nombreuses personnes qui commencent avec un progestatif injectable ont d’abord des règles irrégulières pour progressivement ne plus en avoir du tout. Toutefois, certaines personnes gardent des saignements.

CHIFFRES ET DÉTAILS INTÉRESSANTS

COMMENT L'UTILISER ?

CONTEXTE

Prenez rendez-vous chez un·e médecin ou gynécologue pour recevoir une ordonnance.


ETAPE 1

Après avoir acheté les injections en pharmacie, retournez chez votre médecin ou gynécologue.


ETAPE 2

Tous les trois mois, retournez chez le ou la médecin, gynécologue ou infirmier·e qui réalisera une injection dans le muscle de la fesse, sous la peau ou dans le haut du bras.

COMMENT S'EN PROCURER ?

Chez votre médecin ou gynécologue

Pharmacie

Chez votre pharmacien•ne.

Planning Familial

Au Planning Familial

Les progestatifs injectables coûtent en moyenne 37€ pour 1 an (4 injections). La CNS ne rembourse pas cette contraception.

(Ce prix est une indication moyenne qui peut varier)

Avantages

Le progestatif injectable est une méthode contraceptive fiable.

Il ne faut pas y penser tous les jours, ni à chaque rapport sexuel.

Convient aux femmes qui allaitent.

Bon à savoir

Le progestatif injectable ne protège pas des infections sexuellement transmissibles. Pensez donc à utiliser un préservatif lorsque vous avez un nouveau partenaire.

Si vous ressentez des effets secondaires, il faut attendre que le progestatif injectable ait fini son effet. N’hésitez pas à discuter de tout effet indésirable à votre professionnel.le de santé. 

Il existe un risque de perte de densité osseuse : votre médecin doit évaluer avec vous les risques pour votre corps selon votre âge et vos antécédents de santé. Il est conseillé de prendre en parallèle du calcium et de la vitamine D, car ce type de contraception peut faire diminuer la densité osseuse.

Votre cycle menstruel va changer et peut devenir irrégulier. Cette méthode ne vous permet donc pas de prévoir ou de décaler vos règles.

Vous devez consulter votre médecin tous les trois mois.

Ne convient pas aux femmes qui voudraient être enceinte directement après l’arrêt de la contraception, car le retour à la fertilité est parfois plus long.

les projestatifs injectables

Questions générales

Que faire en cas d’effets secondaires après l’injection ?

Si vous avez des effets secondaires à la suite de l’injection, il se peut qu’ils restent quelques jours seulement ou qu’ils soient présents pour les 3 mois à venir, le temps que le produit ne soit plus efficace dans le corps. 

Contactez un.e professionnel.le de santé si vous avez des effets secondaires indésirables.

Est-ce que l’injection est douloureuse ?

Une petite douleur au point d’injection peut se faire sentir, mais ne dure que quelques heures tout au plus.

Puis-je recevoir une injection contraceptive et un vaccin en même temps ?

Oui, sans problème. En effet, la vaccination n’a aucun effet sur l’efficacité de l’injection et vice versa. La vaccination déclenche une réaction immunitaire, tandis que l’injection de progestatif va diffuser des hormones synthétiques. Ces deux processus peuvent avoir lieu en même temps, sans danger pour votre santé, car ils sont indépendants l’un de l’autre. D’ailleurs, l’injection de progestatif peut aussi se faire au niveau de la fesse. 

Que se passe-t-il si je ne reçois pas la prochaine injection à temps ?

L’injection doit se faire toutes les 13 semaines (soit 91 jours). Il existe un risque de grossesse si vous avez plus de 7 jours de retard (soit 14 semaines depuis la dernière injection). Pensez alors à vous protéger lors de vos rapports, et consultez un.e professionnel.le de santé pour connaitre la démarche à suivre.

Je pars en voyage pour une année complète, comment faire ?

L’injection étant une contraception très largement distribuée à travers le monde, il n’est généralement pas difficile de se la procurer. Si vous pensez partir pour plus de 3 mois, il est important d’en discuter avant le départ avec votre médecin qui pourra vous conseiller sur les possibilités dont vous disposez pour ne pas briser votre couverture contraceptive.

Est-ce qu’une personne sous injections a encore ses règles ?

Les injections de progestatifs peuvent, en effet, induire une absence complète de règles (aussi appelée aménorrhée). Toutefois, le pourcentage de personnes vivant cet effet secondaire varie selon le nombre de doses reçues. Plus les doses reçues sont nombreuses, plus le pourcentage d’aménorrhée est haut. Il est très fréquent d’avoir des saignements irréguliers.

Est-il vrai que l’injection contraceptive peut provoquer de l’ostéoporose sur le long terme ?

Les injections de progestatifs sont associées à une réduction temporaire de la densité minérale osseuse (référence : CDC-Mec). Cette diminution est toutefois généralement réversible en fonction de la durée durant laquelle les injections ont été utilisées et de l’âge. Par exemple, l’adolescence constitue une période cruciale de croissance au niveau du capital osseux. Ainsi, il est déconseillé d’utiliser cette contraception avant d’avoir atteint son plein niveau de croissance.

Le fait d’avoir une densité minérale osseuse faible est un facteur de risque associé au développement de l’ostéoporose et aux fractures. Il est donc conseillé de discuter de la contraception au-delà de 2 ans d’utilisation des injections.

A partir de quand l’injection est-elle efficace ?

Si l’injection est réalisée dans les 7 premiers jours du cycle, le premier jour du cycle étant le premier jour des règles, alors l’injection est directement efficace.

Si l’injection est réalisée à un autre moment du cycle, il faudra utiliser un moyen de contraception complémentaire durant les 7 jours suivant l’injection.

Une fois la première injection faite, il est important de discuter avec un.e médecin du suivi  des prochaines injections afin de respecter le délai de 13 semaines. Il ne sera pas nécessaire d’utiliser à nouveau un moyen de contraception complémentaire si vous respectez les délais d’injections.