LA PILULE D’URGENCE

La pilule d’urgence, aussi appelée « pilule du lendemain » est prise suite à un rapport sexuel non protégé.

 

EFFICACITÉ

La fiabilité décroît au fur et à mesure du temps.

 

AVEC OU SANS HORMONES

Une contient des progestatifs, l’autre contient de l’ulipristal acétate. 

 

PENSEZ-Y…

Avec un stérilet en cuivre, vous bénéficiez d’une contraception des plus efficace, et non-hormonale sur le long terme.

 

ATTENTION !

À prendre le plus rapidement possible.

Ne protège pas des IST.

CHIFFRES ET DÉTAILS INTÉRESSANTS

COMMENT L'UTILISER ?

CONTEXTE 

Vous avez eu un rapport sexuel sans contraception ou en cas d’échec de contraception (oubli, doute, mauvaise utilisation ou accident de contraception). Quand faut-il prendre une contraception d’urgence ?


ÉTAPE 1

Rendez-vous le plus rapidement possible en pharmacie ou dans un centre de planning familial pour vous faire accompagner dans le choix d’une contraception d’urgence qui convient à votre situation.


ÉTAPE 2

L’efficacité de la pilule dépend de la rapidité de la prise. Prenez la pilule d’urgence le plus vite possible après le rapport (max 5 jours).


ETAPE 3 

Si vous prenez habituellement une contraception hormonale (patch, anneaux, pilule combinée ou mini pilule), continuez à l’utiliser tel que prévu. Pour toute question à ce sujet, vous pouvez vous renseigner auprès de votre médecin ou gynécologue. 

Peu importe la contraception que vous utilisez, si vous avez des rapports sexuels dans les jours suivant la prise de la contraception d’urgence, utilisez un préservatif en complément pendant les 10 jours suivant. 


ET APRÈS 

Si vous vomissez dans les 3h suivant la prise de la pilule, reprenez-en une. Il est conseillé de faire un test de grossesse 2 à 3 semaines après la prise de la contraception d’urgence. Si le test s’avère positif, il est possible d’avoir recours à une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG, aussi appelé un avortement).

Si vous n’avez pas fait de dépistage des IST depuis longtemps ou si le rapport n’était pas consenti, n’hésitez pas à demander un dépistage à votre médecin ou gynécologue ou au Planning Familial.

COMMENT S'EN PROCURER ?

Médecin

Chez votre médecin ou gynécologue

Planning Familial

Au Planning familial

Pharmacie

Chez votre pharmacien•ne

La pilule du lendemain se vend en pharmacie au coût de 25€ ou gratuitement au planning familial. La CNS ne rembourse pas cette contraception.

la pilule d'urgence

La pilule d’urgence

Est-ce que la prise répétée de la pilule d’urgence peut rendre stérile ?

Non, la pilule d’urgence n’est pas dangereuse pour la santé et ne rend pas stérile. Elle peut provoquer un déséquilibre hormonal, et générer quelques effets secondaires passagers comme : 

  • Vertiges, maux de tête
  • Nausées, douleurs abdominales
  • Sensation de tension des seins, retard des règles, règles abondantes, saignements, douleurs de l’utérus
  • Crampes musculaires, douleurs dans le dos, fatigue
  • Règles douloureuses
  • Diarrhée, 
  • Vomissements → attention, si vous vomissez dans les 3 heures suivant la prise d’une pilule d’urgence, il faut en reprendre une autre, car les hormones contenues dans la pilule n’auront pas eu le temps d’être absorbées par le corps avant d’être évacuées. 

En cas d’inquiétudes suite à la prise d’une pilule d’urgence, n’hésitez surtout pas à contacter un.e médecin, gynécologue, pharmacien.ne, le Planning Familial ou tout autre professionnel.le de santé. Vous pouvez également toujours vous référer à la notice d’information de la pilule d’urgence. 

Pilule d’urgence, du surlendemain, d’urgence, plan B, y a-t-il une différence ?

Il peut paraître mélangeant de parler de contraception d’urgence. Bien qu’il existe plusieurs façons d’en parler, voici les 3 types de contraception d’urgence qui existent : 

  • Le stérilet en cuivre, qui peut être inséré jusqu’à 5 jours (120h) après un rapport à risque
  • La pilule Ulipristal acétate (EllaOne©), qui peut être prise jusqu’à 5 jours (120h) après un rapport à risque. 
  • La pilule Levonogestrel (Norlevo©), qui peut être prise jusqu’à 3 jours (72h) après un rapport à risque. 

Pourquoi parler de pilule du lendemain ou du surlendemain ? Cela n’est qu’une question de temps : la pilule Norlevo © a été commercialisée et appelée pilule du lendemain. Quelques années plus tard, EllaOne © a été commercialisée et appelée pilule du surlendemain pour mettre de l’avant le fait qu’elle pouvait être prise jusqu’à 5 jours après le rapport à risque. Toutefois, les deux types de pilules fonctionne avec le même principe : plus la pilule est prise rapidement, plus elle a de chance d’empêcher une grossesse. 

Quelle est son efficacité ?

La pilule d’urgence est à prendre le plus rapidement possible après le rapport non protégé. Plus vous attendez pour la prendre, plus son efficacité décroit. Son efficacité dépend de plusieurs facteurs, entre autres :

  • Le moment de la prise de la pilule d’urgence ;
  • Le moment du cycle durant lequel le rapport à risque a lieu (lié à l’ovulation) ;
  • Le fait de déjà prendre une contraception ou pas ;
  • Le poids ;
  • La prise de certains médicaments (par ex., certains traitements antiépileptiques, antirétroviraux, etc.). 

Il existe 2 pilules d’urgence : 

  • La pilule Ulipristal acétate (EllaOne©), qui peut être prise jusqu’à 5 jours (120h) après un rapport à risque. Globalement, cette contraception est plus efficace. Elle prévient entre 67% et 100% des grossesses. 
  • La pilule Levonogestrel (Norlevo©), qui peut être prise jusqu’à 3 jours (72h) après un rapport à risque. Globalement, cette contraception est moins efficace que l’Ulipristal acétate, avec une efficacité variant entre 52% et 100%. 

Pour toute information, n’hésitez pas à informer ou poser une question à votre médecin/pharmacien.ne !

Est-ce que la contraception d’urgence contient des hormones ?

  • Le stérilet en cuivre ne contient aucune hormone. 
  • La pilule Norlevo© contient du levonogestrel, une hormone synthétique (artificielle) dite progestative.
  • La pilule EllaOne© contient de l’ulipristal acétate. Elle n’est pas une hormone, mais va prendre la place de la progestérone au niveau des récepteurs du corps, empêchant ainsi la progestérone d’être intégrée et d’avoir son effet habituel. 

Le poids a-t-il une incidence sur l’efficacité de la pilule d’urgence ?

Il existe deux pilules d’urgence. Pour ces deux pilules, les dernières études dans le domaine indiquent une diminution de l’efficacité de ces pilules chez les femmes en surpoids. Si vous êtes dans cette situation, il est conseillé d’avoir recours à un dispositif intra utérin en cuivre (stérilet en cuivre), contraception qui peut aussi être utilisé en urgence et dont l’efficacité ne dépend pas du poids.

Concernant la pilule Norlevo© pouvant être prise jusqu’à 3 jours (120h) suivant le rapport à risque, l’efficacité est diminuée pour les personnes ayant un indice de masse corporelle >30kg/m2 (poids en kg/taille² en m). 

Concernant la pilule EllaOne©, pouvant être prise jusqu’à 5 jours (120h) suivant le rapport à risque, les données actuelles démontrent une légère diminution de l’efficacité chez les femmes en surpoids. 

J’ai oublié de prendre ma pilule, est-ce que je dois prendre la pilule d’urgence ?

La démarche à suivre dépend de la pilule que vous prenez (combinée ou mini pilule). 

Avec la pilule combinée, vous n’êtes plus protégé.e en cas d’oubli de plus de 12h. Si vous avez eu un rapport sexuel le jour de l’oubli et/ou dans les 7 jours précédents, consultez un.e professionnel.le de santé pour connaître la démarche à suivre. Il se peut que vous deviez prendre une pilule d’urgence. D’ici là, continuez à prendre la pilule, et en cas de rapport sexuel, utilisez une contraception complémentaire (ex. préservatif externe ou interne). 

Avec la mini pilule, vous n’êtes plus protégé.e en cas d’oubli de plus de 3h. Prenez la pilule oubliée dès que possible, même s’il y en a 2 au même moment et le même jour. Attention, certaines mini pilules peuvent avoir un délai allant jusqu’à 12h, veuillez-vous référer à la notice de votre pilule ou à vous informer auprès de votre pharmacien.ne ou médecin. Si vous avez eu un rapport sexuel le jour de l’oubli et/ou dans les 7 jours précédents, consultez un.e professionnel.le de santé pour connaître la démarche à suivre. Il se peut que vous deviez prendre une pilule d’urgence. D’ici là, continuez à prendre la pilule, et en cas de rapport sexuel, utilisez un préservatif. 

Quels sont les effets secondaires de la pilule d’urgence ?

Le cycle peut être déréglé et les règles peuvent donc arriver plus tôt ou plus tard. Vous pouvez également avoir des maux de tête, des nausées et des dysménorrhées (douleurs survenant au moment des règles).

A noter qu’en cas de vomissement dans les 3 heures suivant la prise de la pilule d’urgence, il faut en reprendre une. Il peut donc être utile de se procurer 2 plaquettes de pilule d’urgence.

Si les méthodes de contraception hormonales sont contre-indiquées pour moi, est ce que je peux quand même prendre la pilule d’urgence ?

Oui. Les contraceptions d’urgence sous forme de pilule contiennent de la progestérone, hormone pour laquelle il existe très peu de contre-indication. D’ailleurs, il s’agit d’un produit en vente libre (pas besoin de prescription), ce qui atteste de sa non-dangerosité. Pour toute question à ce sujet, adressez-vous à votre médecin ou pharmacien.ne

Est-ce que la pilule d’urgence peut interrompre une grossesse en cours ?

Non. La pilule d’urgence ne fonctionne pas si vous êtes déjà enceinte. Si vous souhaitez continuer la grossesse et que vous prenez la pilule d’urgence, cela n’aura pas d’impact sur cette dernière. Si vous ne souhaitez pas poursuivre la grossesse, il faudra alors vous tourner vers un.e gynécologue pour une interruption volontaire de grossesse. 

Si j’ai mes règles suite à la prise d’une pilule d’urgence, est-ce que cela signifie que la pilule a fonctionné et que je ne suis donc pas enceinte ?

Le seul moyen fiable de savoir si votre pilule d’urgence a effectivement empêché une grossesse est de faire un test de grossesse 19 jours après le rapport sexuel à risque.