pilule_urgence

La pilule d’urgence

LA PILULE D’URGENCE, aussi appelée «pilule du lendemain».

AVANT TOUT

 

EFFICACITÉ

La fiabilité décroît au fur et à mesure du temps.

 

AVEC HORMONES

Contient uniquement des hormones progestatives.

 

PENSEZ-Y…

Avec un stérilet en cuivre, vous bénéficiez d’une contraception des plus efficace, et non-hormonale sur le long terme.

 

ATTENTION

À prendre le plus rapidement possible.

Ne protège pas des IST.

COMMENT ÇA MARCHE ?

Il existe deux pilules d’urgence :
• Une pilule à prendre jusqu’à 72 heures (3 jours) après le rapport.
• Une pilule à prendre jusqu’à 120 heures (5 jours) après le rapport.

La pilule d’urgence retarde l’ovulation, mais ne la supprime pas. L’efficacité de la contraception d’urgence décroît donc avec le temps : plus tard elle est prise après le rapport sexuel à risque, plus elle perd en efficacité.

Attention, la pilule d’urgence retarde l’ovulation, mais ne la supprime pas. Cela signifie que les rapports sexuels suivants doivent être protégés (par exemple à l’aide d’un préservatif) pendant 7 jours.

La pilule d’urgence peut entraîner certains effets indésirables tels que les des nausées, maux de tête, ou encore une perturbation du cycle menstruel (saignements irréguliers).

COMMENT L'UTILISER ?

CONTEXTE 

Vous avez eu un rapport sexuel sans contraception ou en cas d’échec de contraception (oubli, doute, mauvaise utilisation ou accident de contraception).


ÉTAPE 1

Rendez-vous le plus rapidement possible en pharmacie ou dans un centre de planning familial pour vous faire accompagner dans le choix d’une contraception d’urgence qui convient à votre situation.


ÉTAPE 2

L’efficacité de la pilule dépend de la rapidité de la prise. Prenez la pilule d’urgence le plus vite possible après le rapport (max 5 jours).


ET APRÈS 

Si vous vomissez dans les 2h suivant la prise de la pilule, reprenez-en une. Il est conseillé de faire un test de grossesse 2 à 3 semaines après la prise de la contraception d’urgence. Si le test s’avère positif, il est possible d’avoir recours à une Interruption Volontaire de Grossesse (IVG, aussi appelé un avortement).

Si vous n’avez pas fait de dépistage des IST depuis longtemps ou si le rapport n’était pas consenti, n’hésitez pas à demander un dépistage à votre médecin ou gynécologue ou dans un centre de planning familial.

COMMENT S'EN PROCURER ?

Chez ton/ta pharmacien•ne.

Chez votre médecin ou gynécologue

En Centre de Planning familial

La pilule du lendemain se vend en pharmacie au coût de 25€ ou gratuitement au planning familial. La CNS ne rembourse pas cette contraception.